Les thérapies intégratives

Notre être est constitué d'énergies tangibles et intangibles. Nos pensées, notre conscience, notre âme sont intangibles. On ne peut les toucher. Elles font néanmoins partie de notre organisme.

Si un événement est ressenti avec de la douleur au-delà du seuil tolérable, nous l'écartons de nos pensées. Les pensées sont des molécules et les molécules sont des pensées. 

Nous le mettons en déni. Or nous ne sommes pas faits pour fonctionner de façon démembrée. Nous sommes UN organisme multicellulaire, dont le cerveau est une énorme plateforme d'associations d'informations. Selon Einstein, La masse (matière) se transforme en énergie. La définition scientifique de l'énergie est la capacité d'un objet à faire en sorte que quelque chose se passe. L'énergie se transforme: cinétique, électrique, thermique, etc.

L'information est aussi une énergie, véhiculée notamment par le réseau électrique. Je cite Deepak Chopra:"A n'importe quel endroit du corps-esprit, deux éléments se rassemblent - un bit d'information et une portion de matière. Une  pensée et une molécule  forment un tout comme les deux faces d'une pièce de monnaie."

Lorsque nous mettons en déni certains événements douloureux,  ceux-ci ne sont plus procédés et métabolisés comme nous le ferions de toute autre information par le phénomène que nous appelons la maturité. Ils servent de base aux traumatismes, schémas récurrents, émotions en souffrance et parts d'ombres de soi-même.    

L'art des thérapies intégratives est de ré-intégrer ces parts de soi, de permettre d'en délivrer la douleur et de retrouver une vision élargie des possibilités d'interaction avec la vie. 

La thérapie s'opère sur un double axe: 

Son éthique respecte 4 principes fondamentaux: