Le sentiment d'impuissance

Les événements douloureux restent parfois marqués en nous, à un point tel que nous nous identifions ou nous nous justifions à travers ces blessures. 

Nous gardons en mémoire un sentiment d’impuissance face a la situation vécue.

La douleur de cette impuissance nous entraine dans des schémas de défaillance. 

Physiologiquement, un processus de repli sur soi s’engage. Une tendance à réagir systématiquement de la même manière se met en place.

Progressivement, nous perdons le sens de nos actes et notre vie se compose de plus en plus d’ornières et d’automatismes.

De surcroit, notre mental se déconnecte de nos émotions et de notre corps. N'étant plus connectés à nous-mêmes, nous développons un regard extérieur sur notre vécu et nous basculons dans les autocritiques ou l'orgueil. 

 

"Se relier à Soi, c'est avoir l'audace d'être pleinement Soi."